Accéder au contenu principal

Trop d'organismes publics non certifiés !



La Cour publie pour la troisième fois son avis sur la qualité des comptes des administrations publiques fondé sur la synthèse des rapports des commissaires aux comptes.https://www.ccomptes.fr/fr/publications/la-qualite-des-comptes-des-administrations-publiques-1
Cet avis, dont le rapporteur était Hervé Boullanger, porte sur les évolutions des comptes entre les exercices 2013 et 2016. Il constitue l’un des volets de la mission confiée à la Cour de s’assurer de la qualité des comptes des administrations publiques aux côtés de sa mission de certification des comptes de l’État et de la sécurité sociale.
Le rapport et l’avis qui l’accompagne portent sur 450 entités publiques dont les comptes représentent les enjeux financiers les plus significatifs et couvrent 315 Md€ de charges brutes. Pour la première fois, les grands établissements publics de santé récemment certifiés sont compris dans le périmètre de cet avis.
Le présent rapport relève une amélioration de la qualité des comptes entre les deux exercices examinés avec une baisse du nombre des refus de certifier et des certifications avec réserves. Cette diminution globale des réserves s’accompagne de la persistance de réserves nombreuses dans la comptabilisation des immobilisations et dans le contrôle interne. Ces principales réserves se présentent et évoluent différemment selon que les organismes font partie des entités contrôlées par l’État ou des administrations sociales.
Comme dans son rapport précédent, la Cour rappelle que certains organismes dont les enjeux financiers s’élèvent à plusieurs centaines de millions d’euros ne sont pas encore compris dans le périmètre de la certification obligatoire.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 5 étapes pour obtenir son diplôme d'expert-comptable en VAE

Étape 1/ Télécharger les "livrets" (documents de candidature), les "référentiels" (contenu du programme des trois épreuves) et les circulaires d'explication sur la docuthèque du SIEC Étape 2 :  Envoyer son livret 1 à Monsieur le Président du Jury du diplôme d’expertise-comptable SIEC (Service Intercacadémique des Examens et Concours) Bureau DES 4 cellule « DEC » 7 rue Ernest Renan 94749 ARCUEIL cedex Étape 3 : Attendre la lettre de recevabilité envoyée par le SIEC. Le temps de traitement de la demande est inférieur à deux mois puisqu’en cas de non réponse au bout de deux mois, la non-réponse vaut acceptation. Étape 4 : Préparer son livret 2. Il existe des fiches O (organisation) qui décrivent les organismes dans lesquels on a travaillé, des fiches E (emploi) qui décrivent dans toutes les fonctions que l’on a occupées en quoi vous avez pratiqué les différents thèmes des trois épreuves du DEC (voir ci-dessous) et enfin des fiches C (compé

Le diplôme d'expertise-comptable enfin accessible par les acquis de l’expérience !

Bloqué depuis 2012, l’accès au diplôme d’expert-comptable par la voie de la validation des acquis de l’expérience devient possible depuis le 11 janvier 2019, date de délivrance du premier diplôme. Cette information est de première importance pour les personnes travaillant dans le domaine de l’audit, des finances et de comptabilité : comptables, directeurs financiers, contrôleurs de gestion, professionnels du chiffre et de l’audit.  Ils vont pouvoir faire reconnaître leurs compétences et accéder aux hautes fonctions financières permises par ce diplôme sans avoir à passer les examens ni faire le stage obligatoire. Lire aussi sur le sujet les articles dans : Les Echos  ,  Compta Online , et dans  Actuel EC Rappel sur le diplôme d’expert-comptable Ultime diplôme de la filière des études comptables, le diplôme d’expertise comptable se décroche à bac + 8 et permet d’exercer en tant qu’expert-comptable ou de se préparer au métier de commissaire aux comptes. Le DEC est d

Les fonctionnaires, chevaliers des temps modernes