Accéder au contenu principal

Devenez expert certifié en lutte contre la fraude



7 entreprises sur 10 ont été victimes d’une tentative de fraude sur l’année écoulée et 1 sur 4 a subi au moins une fraude avérée. Si la cyber criminalité est le type de délinquance la plus redoutée par les entreprises, c'est la fraude aux faux fournisseurs qui est la plus fréquente[1].

Professionnels du chiffre (experts-comptables et commissaires aux comptes, auditeurs et contrôleurs internes, directeurs administratifs et financiers, contrôleurs de gestion, compliance officer, spécialistes de la lutte anti-fraude), vous êtes en première ligne pour déjouer cette menace car cette délinquance cherche toujours, à un moment ou à un autre à trafiquer les comptes. 
Pour faire face, préparez une certification professionnelle reconnue :  le certificat de spécialisation lutte contre la fraude et la criminalité financière proposé par le CNAM spécialement pour vous.

Un certificat aux nombreux atouts :

  • Une reconnaissance par le monde professionnel : Le certificat fait l'objet d'un partenariat avec le conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables  et l'association nationale des directeurs financiers et de contrôle de gestion (DFCG).
  • Une reconnaissance académique internationale : ce certificat constitue un véritable titre qualifiant reconnu dans tout le monde universitaire en France et à l’étranger. 
  • Un corps enseignant exceptionnel : Proposé dans le cadre de la chaire de criminologie du CNAM dirigé par le professeur Alain Bauer, son équipe des formateurs est constituée de professeurs d'université et des meilleurs professionnels en exercice du secteur (directeurs d'audit de grands groupes, spécialistes du cybercrime de l’État, ...).
  • Une charge de travail limitée : Il est dispensé sur 45 heures en présentiel et 45 heures en travail personnel tutoré, étalé tout au long de l’année à des horaires compatibles avec la vie professionnelle. 
  • Un contenu passionnant : les évolutions de la criminalité économique et financière, la cyber criminalité, la prévention de la fraude fiscale et du blanchiment, les ripostes possibles et l’audit de fraude.

Inscrivez-vous pour la prochaine promotion et devenez un spécialiste reconnu de la lutte contre la fraude.



[1] Etude 2019 Euler Hermes/DFCG


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 5 étapes pour obtenir son diplôme d'expert-comptable en VAE

Étape 1/ Télécharger les "livrets" (documents de candidature), les "référentiels" (contenu du programme des trois épreuves) et les circulaires d'explication sur la docuthèque du SIEC Étape 2 :  Envoyer son livret 1 à Monsieur le Président du Jury du diplôme d’expertise-comptable SIEC (Service Intercacadémique des Examens et Concours) Bureau DES 4 cellule « DEC » 7 rue Ernest Renan 94749 ARCUEIL cedex Étape 3 : Attendre la lettre de recevabilité envoyée par le SIEC. Le temps de traitement de la demande est inférieur à deux mois puisqu’en cas de non réponse au bout de deux mois, la non-réponse vaut acceptation. Étape 4 : Préparer son livret 2. Il existe des fiches O (organisation) qui décrivent les organismes dans lesquels on a travaillé, des fiches E (emploi) qui décrivent dans toutes les fonctions que l’on a occupées en quoi vous avez pratiqué les différents thèmes des trois épreuves du DEC (voir ci-dessous) et enfin des fiches C (compé

Le diplôme d'expertise-comptable enfin accessible par les acquis de l’expérience !

Bloqué depuis 2012, l’accès au diplôme d’expert-comptable par la voie de la validation des acquis de l’expérience devient possible depuis le 11 janvier 2019, date de délivrance du premier diplôme. Cette information est de première importance pour les personnes travaillant dans le domaine de l’audit, des finances et de comptabilité : comptables, directeurs financiers, contrôleurs de gestion, professionnels du chiffre et de l’audit.  Ils vont pouvoir faire reconnaître leurs compétences et accéder aux hautes fonctions financières permises par ce diplôme sans avoir à passer les examens ni faire le stage obligatoire. Lire aussi sur le sujet les articles dans : Les Echos  ,  Compta Online , et dans  Actuel EC Rappel sur le diplôme d’expert-comptable Ultime diplôme de la filière des études comptables, le diplôme d’expertise comptable se décroche à bac + 8 et permet d’exercer en tant qu’expert-comptable ou de se préparer au métier de commissaire aux comptes. Le DEC est d

Code de déontologie : un rempart contre la corruption ?

Article paru dans la Revue du financier   n° d'avril 2019 pages 22 à 34 Le rôle des codes de déontologie et de la prévention des conflits d'intérêt dans la lutte contre la corruption Pour lutter contre la corruption, certains observateurs estiment que seulement deux types d’instruments sont légitimes : -           le cadre répressif de l’État (lois fixant des interdictions, enquêtes et répression pénale) ; -           les procédures de détection internes aux organisations (audit interne, contrôle interne, sécurité des systèmes d’information). En bref, seuls les dispositifs contraignants, obligatoires (le hard  ) seraient efficaces. Les dispositifs préventifs, volontaires, d’autorégulation, comme les codes de déontologie et la gestion prudentielle des conflits d’intérêts seraient au contraire peu pertinents. Présentés comme une démonstration de bons sentiments sans portée réelle, deux types de critiques sont émises à leur encontre. La première critique