Accéder au contenu principal

Pour aller mieux, devenez bénévolent




  • "Etre libre, être soi, s’épanouir, pour soi, en soi, avec soi ou à la limite ceux de son clan". Cette recommandation narcissique, très partagée aujourd'hui, nous rend-telle vraiment heureux ? Le décentrage de soi, pour tendre la main à l'autre, n'est-il pas au contraire un bon objectif pour se sentir mieux ?
  • Ce sont ces questions fondamentales que posent Patrick Tudoret dans dans son dernier ouvrage, sorti chez Taillandier, il y a quelques jours :  Petit traité de bénévolence.
  • L'auteur  y sort d'un injuste oubli le concept de "bénévolence, qui signifie étymologiquement "vouloir du bien". Il distingue bien cette idée de ses cousines :  l'empathie, la fraternité, la gentillesse, l'altruisme, l'amitié... plus condescendantes,  moins humbles.  Avec la bénévolence, Patrick Tudoret dénonce notre ricanement impuissant, les fameuses passions tristes de Spinoza (jalousie, haine, envie) mais aussi les bons sentiments, la compassion émotionnelle qui ne portent pas de fruits. La bénévolence - bienveillance en acte - n'est pas passive. "Comme pour l'amour dont elle est une des formes, il n'y a pas de bénévolence, mais seulement des preuves de bénévolence". Elle est résistance au découragement, à la désespérance, à la résignation.
  • La bénévolence va " regarder les choses et les êtres en leur accordant de l'importance", reconnaître à l'autre qu'il a une valeur propre et qu'il ne saurait être réduit à un moyen qui m'est utile. La bénévolence c'est : "une attention, une marque de considération à quelqu'un pour luire donner confiance, lui rendre sa dignité perdue, lui faire entendre qu'il existe au moins autant que nous". Le bonheur réside dans cette relation harmonieuse aux autres.
  • La bénévolence n'est pas complaisante mais au contraire "préfère toujours une vérité qui blesse à un mensonge qui plaît". L'auteur n'aime pas les travers de notre post-modernité qui prétend individualiser les consciences sans aucune référence à une éthique qui nous transcende. Ce nihilisme aplanit toute valeur. Quand tout se vaut, plus rien n'a de sens. L'indifférenciation conduit à l'indifférence. La bénévolence au contraire n'est pas relativiste. Elle sait où se trouve le bien et le mal.
  • La bénévolence borne notre liberté, nous oblige à un travail sur soi "qui se nourrit d'intégrité, de fidélité à la parole donnée, de droiture". Pas de bénévolence intermittente, sous forme de "poussées hormonales". La bénévolence s'inscrit dans le temps long, dans le développement durable.  
  • Patrick Tudoret adopte - et pratique - (ceux qui le connaissent peuvent en témoigner) la devise de Proust selon laquelle "la bonté est le comble de l'intelligence".

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le diplôme d'expertise-comptable enfin accessible par les acquis de l’expérience !

Bloqué depuis 2012, l’accès au diplôme d’expert-comptable par la voie de la validation des acquis de l’expérience devient possible depuis le 11 janvier 2019, date de délivrance du premier diplôme. Cette information est de première importance pour les personnes travaillant dans le domaine de l’audit, des finances et de comptabilité : comptables, directeurs financiers, contrôleurs de gestion, professionnels du chiffre et de l’audit.  Ils vont pouvoir faire reconnaître leurs compétences et accéder aux hautes fonctions financières permises par ce diplôme sans avoir à passer les examens ni faire le stage obligatoire. Lire aussi sur le sujet les articles dans :Les Echos , Compta Online, et dans Actuel EC

Rappel sur le diplôme d’expert-comptable Ultime diplôme de la filière des études comptables, le diplôme d’expertise comptable se décroche à bac + 8 et permet d’exercer en tant qu’expert-comptable ou de se préparer au métier de commissaire aux comptes.Le DEC est de niveau I dans la classifica…

Les 4 étapes pour obtenir son diplôme d'expert-comptable en VAE

Lire aussi articles dans Les Echos et dans Témoignage sur la VAE du DEC et Article dans Actuel EC
1/ Envoyer un livret 1 conforme au modèle prévu pour le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) http://intec.cnam.fr/vae-validation-des-acquis-de-l-experience-195296.kjsp
à Monsieur le Président du Jury du diplôme d’expertise-comptable Service Intercacadémique des Examens et Concours Bureau DES 4 cellule « DEC » 7 rue Ernest Renan 94749 ARCUEIL cedex 2/ Attendre la lettre de recevabilité envoyée par le service interacadémique des examens et concours (SIEC). Le temps de traitement de la demande est inférieur à deux mois puisqu’en cas de non réponse au bout de deux mois, la non-réponse vaut acceptation. En cas d’interrogation, l’interlocuteur au SIEC est Mme Séverine NICOLAS 01 49 12 24 04 candidatdcgdscg@siec.education.fr
3/ Préparer son livret 2 en prenant pour modèle également les livrets 2 du DCG et DSCG. Il existe donc des fiches O (organisation) qui décrivent les organ…

1er diplôme d'expertise-comptable en VAE en France